Conseiller les bonnes aides fait aujourd’hui entièrement partie du métier d’électriciens. 

Petit rappel sur les principaux dispositifs existants en 2019. 

Pour un grand nombre de travaux permettant d’améliorer la performance énergétique de l’habitation, vous pouvez faire bénéficier vos clients d’aides financières intéressantes. 

La principale condition reste toutefois que les travaux soient réalisés par un professionnel agréé RGE, c’est-à-dire Reconnu Garant de l’Environnement.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Dispositif : déduction fiscale de 30 % des dépenses engagées pour les travaux. Plafonné à 8 000 € de dépenses pour une personne seule et 16 000 € pour un couple. Majoré de 400 € par personne à charge.

Conditions : les travaux doivent être réalisés par des professionnels qualifiés RGE.

Exemples de travaux : 

  • appareils de régulation et de programmation du chauffage
  • compteur individuel pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire dans les copropriétés ;
  • calorifugeage des installations de production ou de distribution de chaleur ou d’eau chaude sanitaire ;
  • pompes à chaleur (chauffage ou chauffage et eau chaude sanitaire) air/eau et géothermiques ;
  • pompes à chaleur dédiées à la production d’eau chaude sanitaire (chauffe-eau thermodynamique) ;
  • chauffe-eau solaire individuel ou système solaire combiné ou PVT (système hybride photovoltaïque et thermique) ;
  • appareils de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire au bois ou autre biomasse ;
  • diagnostic

Pour lire la suite de cet article

Inscrivez vous gratuitement au Prysmian Club

Je m'inscris !
Pas encore inscrit.e ?

Rejoignez-nous

Bénéficiez de nombreux conseils, d'outils pratiques ou encore d'informations professionnelles sur votre secteur grâce au Prysmian Club, l'ensemble, gratuitement.