Les bâtiments connectés, appelés également « bâtiments intelligents » ou « Smart Buildings » sont une véritable innovation de ce XXIe siècle. Mais concrètement, qu’est-ce c’est ?

Composés de différents capteurs, ils permettent de récupérer toutes les informations qui impactent la vie du bâtiment : la température, le niveau sonore, la détection de présence physique… Mais également des informations issues des systèmes GTB (gestion technique de bâtiment) telles que la gestion des accès, l’électricité et la mise en fonctionnement des alarmes, ou encore des données provenant de l’extérieur au bâtiment, comme la circulation par exemple. 

Toutefois, les Smart Buildings ne se limitent plus à la seule gestion de capteurs communicants. Avec le BIM (Building Information Modeling) on dispose désormais d’une continuité globale de la conception jusqu’à l’exploitation du bâtiment.

Ce concept de Smart Buildings concerne l’ensemble des bâtiments (maison, appartement, bureaux, bâtiments industriels). Il va plus loin que la simple automatisation des équipements liée à la domotique et peuvent être gérés à distance sans nécessiter d’intervention humaine.

Nous sommes aujourd’hui face à une réorganisation du bâtiment ayant pour objectifs :

  • D’assurer une meilleure gestion de la consommation afin de réduire les dépenses énergétiques,
  • D’établir une bonne gestion de la maintenance des équipements du bâtiment par ses prestataires,
  • De garantir une

Pour lire la suite de cet article

Inscrivez vous gratuitement au Prysmian Club

Je m'inscris !
Pas encore inscrit.e ?

Rejoignez-nous

Bénéficiez de nombreux conseils, d'outils pratiques ou encore d'informations professionnelles sur votre secteur grâce au Prysmian Club, l'ensemble, gratuitement.