Entretenir ou réparer les installations électriques est clairement dans le prolongement naturel de l’activité d’installateur électricien. Encore marginal aujourd’hui, ce métier tend à se développer pour répondre aux besoins des entreprises. Pourquoi pas vous ?

 

Selon l’AFNOR, la maintenance électrique est l’ensemble des activités destinées à maintenir ou à rétablir un bien dans un état ou dans des conditions données de sûreté de fonctionnement afin d’accomplir une fonction requise. Ces activités sont une combinaison de technique, d’administratif et de management.

 

En comparaison aux métiers de frigoriste ou de climaticien, devenus de véritables compléments pour les électriciens, l’activité de maintenance reste encore marginale dans les entreprises électriques. Un constat en passe de changer si l’on considère le développement des installations électriques de plus en plus complexes et intégrant des systèmes nécessitant surveillance et entretien.

 

De plus en plus, et afin de simplifier les procédures, les responsables des bâtiments recherchent une prise en charge globale des problématiques de maintenance, garantie d’une plus grande efficacité.

Ce nouveau métier, à la portée des entreprises d’installation de ces équipements, requiert de nouvelles compétences, une organisation repensée et des outils adaptés tels que la GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur).

 

Cette activité reste un changement de paradigme pour la plupart des entreprises d’électricité.

Elle sécurise l’activité grâce à des contrats de maintenance et des prestations récurrentes. Elle crée une relation différente avec le client et est propice à d’éventuels nouveaux projets d’installation.

 

Aussi séduisante qu’elle puisse paraître, cette nouvelle activité doit toutefois être bien pensée. Elle doit s’appuyer sur du personnel formé et équipé pour répondre aux problématiques rencontrées. La rédaction des contrats est aussi un enjeu majeur car c’est dans les petites lignes que les marges peuvent s’évaporer.

 

Il existe deux formes de maintenance électrique : la maintenance préventive qui consiste à mettre en place les procédures et changer les pièces défectueuses avant qu’elles ne tombent en panne.

La maintenance corrective qui permet de réparer les installations quand elles ne fonctionnent plus. Cette activité est exigeante en terme de disponibilité puisqu’elle impose la plupart du temps des astreintes qu’il faut savoir gérer.

 

La qualification Qualifelec “Maintenance des installations électriques” concerne les opérations de maintenance et d’installation d’équipements électriques alimentés sous tension inférieure à 63 kV, dans tous les locaux et emplacements de tous usages. L’ensemble des activités ayant trait à l’éclairage public sont exclus et font l’objet d’une qualification spécifique.

Elle couvre les opérations relatives à la maintenance des équipements suivants :

> Tableaux basse tension

> Postes de transformation

> Éclairage

> Alimentation sans interruption

> Éclairage de sécurité

> Solaire photovoltaïque

Elle est vivement conseillée aux entreprises souhaitant travailler dans ce domaine avec sérénité.